Comment choisir le bon casque pour son VTTAE ?

Un casque VTT électrique est un accessoire indispensable pour la pratique du VAE, car il permet de protéger le cycliste tout au long de ses déplacements. Il doit, pour cette raison, être confortable et adapté à l’usage que souhaite en faire son propriétaire.

Pour choisir un modèle de casque de VTT à assistance électrique qui correspond à ses attentes en matière de performance et de protection, il est impératif de prendre en compte certains critères.

Cet article fournit des informations essentielles sur le casque VTT électrique ainsi que les éléments à considérer afin de choisir le meilleur.

La principale raison d’acheter un casque adapté aux VTT électriques est la réglementation. Cette dernière se base d’ailleurs sur les différences entre les types de vélos électriques pour exiger un type de casque ou un autre.

En effet, une distinction est à faire entre vélos à assistance électrique et vélos électriques. Cette distinction se situe dans le type de moteur qu’embarque le vélo. De façon simplifiée, le moteur d’un vélo électrique fait fonctionner le vélo, quelles que soient les circonstances.

Dans le cas d’un vélo à assistance électrique par contre, le moteur embarqué est intelligent. Cela signifie que celui-ci ne se déclenche que lorsque le cycliste actionne la pédale. Ce phénomène est appelé le pédalage assisté.

Il existe deux types de vélo à assistance électrique : les Pédélecs et les Speed Pédélecs.

Les Pédélecs ne peuvent, par mesure de sécurité, atteindre qu’une vitesse maximale de 25km/h. Ils sont donc un peu plus rapides que les vélos traditionnels.

En raison du faible écart de vitesse, les propriétaires de ce type de vélo peuvent se satisfaire du casque de vélo classique. En effet, l’homologation selon les normes en vigueur en Europe ne change pas.

Les Speed Pédélecs, quant à eux, sont plus rapides et peuvent atteindre les 45km/h. Pour ces derniers, quelques spécifications relatives au casque VTT électrique utilisable changent.

Les vélos électriques ou cyclomoteurs, par ailleurs, peuvent également avancer à une vitesse maximale de 45km/h. Pour l’usage de ces derniers, les cyclistes ont besoin d’un casque respectant des normes de sécurité plus élevées.

En France, ce type de vélo est considéré comme un véhicule motorisé. La règlementation exige, par conséquent, le port d'un casque homologué ECE 22-05 pour son utilisation.

En somme, il est nécessaire d’adopter un casque adapté à son type de VTT électrique pour être en règle face aux exigences en vigueur.

Toutefois, il est important de le faire surtout afin d’être certain que son casque VTT électrique répond aux normes de sécurité suffisantes.  Cela afin d’assurer sa propre sécurité en sachant que les risques encourus sont différents en fonction du type de vélo électrique utilisé.

Quels sont les différents types de casques VTT électriques ?

Il existe aujourd’hui sur le marché plusieurs types de casques VTTAE, chacune ayant ses avantages bien précis. Il convient de choisir le plus adapté, en fonction de l’utilisation que l’on souhaite en faire.

Les casques classiques

Les casques classiques sont les plus légers et les plus ventilés du marché, car ils privilégient principalement le confort et l'aérodynamisme.

C'est le type de casque VTT électrique le plus couramment utilisé aujourd’hui et celui que la plupart des vététistes utilisent lorsqu'ils débutent. Les compétiteurs de crosscountry l'utilisent également dans leurs courses.

Les casques classiques possèdent généralement une petite visière, ressemblant davantage aux casques de route. Ils offrent une protection optimale pour la boite crânienne du cycliste, mais ne protègent pas véritablement le visage de ce dernier.

Les casques All-mountain

Ces casques ont des caractéristiques similaires à celles des casques VTT électriques classiques. En effet, ils sont presque aussi légers que les casques classiques et ils disposent également d'une bonne ventilation. Néanmoins, la visière de ces casques est plus longue et de forme plus arrondie.

Aussi, la forme du casque change sensiblement à l'arrière et sur les côtés inférieurs, couvrant une plus grande partie de la région occipitale et temporale du crâne du cycliste. Il possède donc des caractéristiques qui en font le casque VTT électrique adapté pour la pratique du vélo en montagne.

Les casques bols

Les casques bols sont généralement plus lourds et moins aérés que les modèles de casque VTTAE classiques. Ils apportent une protection optimale à l'arrière de la tête sans compromettre leur style original. Les amateurs de BMX-Freestyle en sont très friands.

Les casques intégraux

Les casques intégraux protègent la totalité de la tête, du menton et du visage du cycliste. Malheureusement, avec l'augmentation de la protection, ce casque VTT électrique très complet est relativement lourd. Aussi, ce type de casque offre une ventilation qui laisse à désirer.

Les conceptions modernes évoluent constamment pour améliorer cette dernière caractéristique en vue d’offrir une meilleure ventilation. Par ailleurs, plus le casque est léger, plus il est couteux en raison du prix élevé des matériaux plus sophistiqués utilisés lors de sa fabrication.

Les casques VTT électriques intégraux résistent aux impacts à des vitesses élevées et ils sont en apparence semblables à ceux utilisés en motocross.

Les casques hybrides

Les casques hybrides permettent de passer presque instantanément d’un casque VTT électrique intégral à un casque VTT électrique All-mountain. Leur arrivée sur le marché des casques VTT est relativement récente.

Les casques hybrides sont dotés d'une mentonnière amovible. Ils constituent donc une excellente option pour les cyclistes qui recherchent une protection complète dans les sections de descente agressives et qui apprécient un plus grand confort lors de leurs virées en montagne.

Les casques de compétition

Les casques VTT électriques de compétition sont principalement conçus pour répondre aux exigences des cyclistes en matière de performance. En effet, en plus d’être très légers et dépourvus de visières, ils sont extrêmement bien ventilés.

Ces différents avantages en font le type de casque VTT électrique idéal pour les cyclistes amateurs de compétition.

Où acheter un bon casque VTTAE ?

Pour se procurer un bon casque de VTT à assistance électrique, il suffit de se rendre sur un site de commerce électronique tel qu'Amazon, Cdiscount, etc. et de parcourir les articles disponibles.

Il est également possible de se déplacer dans un magasin spécialisé dans la vente d’accessoires pour cycliste. Par ailleurs, il est vivement conseillé de consulter les avis laissés par d’autres clients à propos des différents modèles de casque proposés.

Quels sont les critères à prendre en compte pour bien choisir son casque VTT électrique ?

Afin de jouer efficacement son rôle, un casque VTTAE doit être choisi avec le plus grand soin, car il doit s’adapter à la morphologie ainsi qu’à la pratique du cycliste. À cet effet, plusieurs critères peuvent être pris en compte pour déterminer lequel acheter sans se prendre la tête.

Les matériaux de conception

Tous les casques VTT électriques sont composés de 2 coques : une coque intérieure et une coque extérieure. La première vise à protéger le cerveau de toute commotion cérébrale en absorbant et en dissipant les ondes de choc, pendant que la seconde protège la tête contre les objets extérieurs.

Pour être sûr de faire le bon choix, il est conseillé d’opter pour un casque VTT électrique avec une coque intérieure composée d’une structure en polystyrène. Afin de bénéficier d’une protection plus accrue, il faut s’orienter vers des modèles évolués associant des éléments en nylon ou en kevlar.

Par ailleurs, il faut éviter les casques VTT électriques avec une coque en PVC. Pour protéger efficacement sa tête, il est recommandé de privilégier ceux qui sont en polycarbonate, en carbone ou en matériaux composites. En plus d’être légers, ils absorbent plus d’énergie en cas de choc.

Il est préférable d’opter pour les casques dont les deux parties sont associées par thermocollage. Ceux-ci présentent l’avantage d’être à la fois solides et légers, et offrent une meilleure ventilation durant les trajets.

La conformité aux normes en vigueur

Afin de bien choisir son casque VTT électrique, il faut s’assurer de la conformité de celui-ci aux normes sécuritaires en vigueur en recherchant la mention « CE ». En Europe, les normes relatives aux casques des vélos à assistance électrique sont nombreuses. Les plus courantes sont :

  • La norme NF EN 1078 ;
  • La norme NTA 8776 ;
  • La norme ECE 22-05 (pour les speedbikes).

La conformité des casques aux normes européennes en vigueur atteste de leur capacité à garantir la sécurité et la protection des vététistes en cas d’accident. Il est particulièrement conseillé de privilégier un casque VTT électrique conforme à plusieurs normes à la fois.

Les technologies de protection

En plus de la conformité aux normes européennes, il faut choisir son casque VTT électrique en tenant compte de la technologie de protection utilisée pour sa conception. À cet effet, il est recommandé de se tourner vers les casques embarquant l’une des technologies suivantes :

  • MIPS (Multi-directional Impact Protection System) : permettant de protéger la tête contre les chocs multidirectionnels, elle est utilisée aujourd’hui par de nombreuses marques dont Fox, Met, POC, etc. ;
  • EPS : elle est caractérisée par deux couches de polystyrène expansé au milieu desquelles sont ajoutées des amortisseurs optimisant les capacités d’absorption du casque ;
  • Koroyd : utilisée par les marques Endura et Smith, elle intègre des tubes pouvant s’écraser sur plus de 80% de leur longueur, afin de diminuer l’énergie cinétique de près de 50% et de protéger efficacement le crâne contre les légers chocs ainsi que les gros impacts.

Le confort et la taille

Le confort est un point essentiel sur lequel il faut s’attarder afin de bien choisir son casque VTT électrique. Un casque confortable doit posséder nécessairement :

  • Un revêtement intérieur souple ;
  • Des entrées d’air pour permettre l’aération et la circulation de l’air ;
  • Des pads anti-transpirant pour absorber la sueur.

Pour bénéficier, par ailleurs, d’un niveau de sécurité optimal, il est important de choisir un casque VTT à assistance électrique qui s’ajustera parfaitement à la taille de sa tête et qui ne glissera pas en avant ou en arrière. Pour cela, il faut nécessairement connaître la mesure de son tour de tête.

Pour s’assurer que le confort et la taille du casque sont parfaitement adaptés, l’idéal est de faire des essais en magasin. Pendant l’essayage, les détails suivants doivent être vérifiés :

  • Il faut être en mesure de glisser deux doigts entre le casque et la racine du nez ;
  • Les sangles de fixation doivent épouser, de manière égale de chaque côté, les contours du visage et former Y autour des oreilles.

Le prix

Outre la prise en compte de tous les critères mentionnés plus haut, il faut prêter attention au prix. Ceux-ci varient en fonction de plusieurs paramètres tels que : le modèle, la marque, la taille, les accessoires supplémentaires, etc.

Il est judicieux d’opter pour un casque VTT électrique adapté à son budget.

FAQ

Quel est le meilleur casque de VTT électrique 2022 ?

Le meilleur casque de VTTAE 2022 s'agit du modèle Lixida Mountain bike, étanche, résistant, robuste, réglable et bien plus.