Débrider un VTT électrique Nakamura  | Les différentes étapes

Vous n'avez pas le temps de tout lire ?  L'essentiel À retenir 


Quoique interdit par la loi, débrider le moteur de leurs VTTAE Nakamura peut toujours se faire en utilisant un kit de débridage spécialisé.


Il vous reste seulement à choisir entre une installation interne ou externe du KIT en fonction de vos besoins.


  • L'installation interne permet de désactiver et de réactiver le débridage avec le bouton Walk-Assist. Elle est plus discrète et propose une vitesse de pointe généralement plus élevée.
  • L'installation externe est plus facile à réaliser, mais ne permet d'afficher qu'une vitesse toujours inférieure à 25 km/h. 

Pour aller plus vite avec son VTT électrique tout en se ménageant, la seule solution qui existe est le débridage. Cette opération consiste à modifier le vélo pour outrepasser sa limitation de vitesse.

Assez risqué car il soulève une multitude de questions, tant sur le plan légal que sécuritaire, le débridage reste cependant la seule option pour les amateurs de vitesse. Si vous envisagez d’y avoir recours avec votre VTT électrique Nakamura, ce guide vous apprend à débrider votre vélo.

Comment débrider son vélo VTT électrique Nakamura ?

Le débridage d'un VTT électrique Nakamura consiste généralement à manipuler le système électronique pour dépasser la limite de vitesse imposée, généralement autour de 25 km/h. Cette opération est souvent recherchée par ceux qui désirent un VTT plus rapide, soit pour des parcours plus exigeants, soit pour le simple plaisir d'aller plus vite.

Les méthodes varient, allant de l'installation de kits de débridage à des modifications plus poussées du système électronique du vélo. Deux solutions sont proposées, le débridage sans kit et le débridage avec kit. Dans les deux cas, l’installation est relativement facile.

Cela dit, le débridage sans kit ne fonctionne pas avec tous les types de contrôleurs de vitesse qui intègrent de plus en plus un logiciel antidébridage. La solution du débridage avec kit est la solution que nous recommandons de ce fait.

Vous pourrez pour cela opter pour une installation interne ou une installation externe du kit du débridage.

Installation interne du kit

Comme le nom l’indique, cela consiste à loger le kit de débridage dans le carter de votre VTT électrique Nakamura. Vous devez pour cela ouvrir le moteur puis déterminer les connecteurs qui relient le contrôleur de vitesse au moteur.

Vous n’aurez ensuite qu’à les débrancher puis monter le speedbox de débridage en série entre le contrôleur et le moteur. En quelques dizaines de minutes, vous aurez fini l’opération. Vous pourrez alors activer ou désactiver le débridage grâce au bouton Walk Assist.


Installation externe

Ce type d’installation est plus simple que l’installation interne en ce sens qu’il ne nécessite pas l’ouverture du carter du VTT électrique Nakamura. Vous n’avez même pas besoin d’un outil pour l’opération.

L’installation externe consiste à identifier le capteur de vitesse du VAE (situé sur le cadre), afin d’y fixer un kit. Le dispositif dispose d’une encoche pour faciliter la fixation. Une fois fixé, vous devez ensuite ajuster l’aimant pour capter plus facilement la vitesse.

Quelle méthode de débridage choisir ?

débridage vttae nakamura

Le choix de la solution de débridage dépend d’un certain nombre de facteurs. Voici un petit comparatif des avantages de chacune de ces méthodes :

Installation interne

Installation externe

  • Installation plus discrète ;
  • Vitesse de pointe généralement plus élevée ;
  • Possibilité de désactiver et de réactiver le débridage avec le bouton Walk-Assist ;
  • Très facile à installer et à désinstaller ;
  • Une vitesse affichée toujours inférieure à 25 km/h.

Quels sont les risques d’un débridage ?

risques d'un débridage

Une opération de débridage comporte plusieurs risques.


Le risque juridique

Le premier étant la violation de la réglementation qui régit les VAE. En allant à plus de 25 km/h, votre VTT électrique n’est plus considéré comme un vélo, mais plutôt un cyclomoteur non homologué. Débrider votre VTT électrique est donc une infraction qui peut avoir de graves conséquences juridiques et financières importantes, telles que :

  • une amende de 30 000 €, en plus d'une année de prison
  • La confiscation du vélo par les forces de l'ordre
  • Le retrait temporaire ou définitif de votre permis de conduire

L'assurance annulée

Le débridage de votre vélo tout-terrain Nakamura peut entraîner l'annulation de votre assurance. 

En effet, l’assureur ne vous indemnisera pas en cas d’accident. Vous serez à charge de tous les frais liés aux dommages matériels ou corporels causés.

La durabilité du vélo

Un vélo débridé, c’est aussi un vélo qui n’est plus durable. En fait, tous les éléments qui la constituent peuvent se dégrader très vite, à cause de la puissance supplémentaire fournie par le moteur. La durée de vie du moteur, de la batterie ou encore de la chaîne est donc fortement réduite.

La Sécurité

Les risques d’accident sont aussi plus importants avec un vélo débridé. À titre illustratif, une chaîne qui se casse en pleine circulation met la vie du cycliste et celle des autres usagers en danger. Les vitesses plus élevées exigent ainsi une meilleure maîtrise du vélo et des réactions plus rapides en situation d'urgence.

La garantie

Le débridage pourrait aussi annuler la garantie constructeur ou vendeur de votre vélo tout-terrain Nakamura. En effet, les vendeurs sont en mesure de détecter la moindre trace de « tuning » sur un deux-roues électrique, même si vous avez retiré le kit de débridage.

L'impact environnemental

Le débridage peut affecter la consommation d'énergie et, par extension, l'empreinte écologique du VTT électrique.

Les alternatives au débridage du VTT électrique Nakamura

Nakamura E-Summit 740W

Pour augmenter les performances d'un VTT électrique Nakamura sans recourir au débridage, qui est illégal et dangereux, il existe plusieurs alternatives plus sûres et légales.

En voici trois options intéressantes :

Optimisation de la batterie et des composants mécaniques

Remplacer la batterie ainsi que certains composants, comme les pneus, les freins ou la chaîne, par des versions de meilleure qualité ou plus adaptées à vos besoins, peut aider à améliorer l'efficacité globale du vélo, ce qui peut se traduire par une meilleure performance sans modifier les limites de vitesse.

Entretien régulier.

Un entretien régulier du VTT électrique Nakamura peut améliorer ses performances. Cela inclut le réglage du moteur, la vérification des connexions électriques, l'entretien de la chaîne et le gonflage adéquat des pneus.

Achat d'un VTT électrique plus performant

N'hésitez pas à acheter un modèle de VTT électrique plus puissant, dont le moteur offre un couple moteur élevé (100 Nm à 120 Nm) si vous êtes un grand amateur de vitesses.

Avis sur le débridage de VTT électrique Nakamura

Si vous voulez optimiser la performance de votre vélo, il est sûr que cela va améliorer votre expérience sur des terrains difficiles et réduire votre temps de trajet.

Cependant, il faut s'inquiéter des implications légales et de la sécurité, en particulier après avoir frôlé un accident. Vous devez également vous attendre à faire face à des réparations plus fréquentes dues à l'usure accélérée des composants du vélo.

Plusieurs regrettent aussi leur choix après avoir constaté que leur assurance ne couvrait pas les accidents impliquant un VTT débridé.

Débridage VTT électrique Nakamura : En bref

Le débridage des VTT électriques Nakamura est plus que tentant. Toutefois, il présente des risques considérables qui ne doivent pas être pris à la légère. Les cyclistes désireux d'améliorer les performances de leurs VTTAE devraient plutôt envisager des méthodes légales et sécuritaires.

La passion pour le cyclisme électrique doit s'accompagner d'une responsabilité et d'une conscience des implications de telles modifications.

Laisser un commentaire